La Grande Lessive® – 2ème édition 2019-20 aura lieu le 26 mars avec le thème suivant :

 Fleurir ensemble

Le linge et les fleurs occupent les fenêtres depuis des temps immémoriaux. Le 26 mars, le printemps commencera dans de nombreuses régions du monde. L’éclosion des fleurs en est l’une des manifestations. Le cycle des saisons s’accomplit d’un hémisphère à l’autre. Cette rotation rappelle celle des tambours de machine à laver, moins poétique que la symbolique de la fleur, mais aussi nécessaire en période d’épidémie !

Les fleurs poussent dans les conditions les plus rudes et dans les lieux les plus inattendus.

La fleur incarne l’espoir, l’amour, la fragilité, la fertilité, l’attention à l’autre… Son choix n’est jamais anodin, la composition de bouquets non plus. Une forme de langage s’élabore à travers eux. En ces temps de confinement, dialoguer par leur entremise revient à retrouver et apprécier des modalités de communication trop souvent oubliées.

Le 26 mars, il sera possible de représenter des fleurs en dessin, peinture, photographie ou par tout autre moyen sur un format A4, avant de suspendre les réalisations d’une personne ou d’une même famille à un fil tendu au moyen de pinces à linge.
Il est également envisageable d’associer des fleurs véritables à leur représentation.
Une autre voie s’offre aussi : partir de mots, de synonymes. En voici une liste : éclore, s’épanouir, bourgeonner, boutonner, briller, croître, embellir, enjoliver, enrichir, grandir, imager, orner, parer, pigmenter, se développer, se former, se propager…
Essayons de « Fleurir ensemble! » ces jours qui s’annoncent sombres. Témoignons de notre inventivité et de notre fraternité. Faisons réseaux, rhizomes, en diffusant cette proposition dans notre immeuble, notre rue, notre quartier, via les réseaux sociaux, la municipalité…

Les créations de la 2ème édition des élèves de l’école de l’Assomption de Samoëns

La grande Lessive … Qu’est-ce que c’est ?

  •  La Grande Lessive® est une installation artistique éphémère faite par tous tout autour de la Terre, au moyen de réalisations plastiques de format A4 (dessins, peintures, images numériques, collages, poésies visuelles, etc.) conçues à partir d’une invitation commune, avant d’être suspendues à des fils tendus dans des espaces publics ou privés (en l’occurrence dans la cour de l’école de l’Assomption de Samoëns) à l’aide de pinces à linge.
  • Ses objectifs sont la promotion de la pratique artistique, de l’éducation et de l’enseignement artistiques, le soutien à la création contemporaine et le développement du lien social.

Retour sur la page Actualité